Publié le :

Frappée par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, la filière viticole française bénéficiera d’aides financières supplémentaires de la part de l’État, a annoncé, mercredi, le Premier ministre Jean Castex. Le montant prévu s’élève désormais à 250 millions d’euros. 

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, mercredi 5 août, une accentuation du soutien à la filière viticole.

« Nous allons porter le plan d’aide à 250 millions d’euros pour la viticulture », a déclaré Jean Castex, à l’occasion d’un déplacement dans le Cher, dans les vignobles de Menetou-Salon et Sancerre.

>> À lire aussi : Grippé par le Covid-19, le secteur viticole français craint pour son avenir

« Nous veillerons (…) à ce que ces aides puissent être distribuées le plus rapidement possible », a-t-il précisé lors d’une courte allocution, aux côtés du ministre de l’Agriculture et de l’alimentation Julien Denormandie.

Une enveloppe passée de 140 à 250 millions

Le gouvernement français avait déjà présenté le 11 mai un premier plan de soutien de 140 millions d’euros, complété par une enveloppe de 30 millions d’euros supplémentaires fin mai.

Déjà pénalisée par le Brexit et les tensions avec les États-Unis sur les droits de douane, la filière viticole française a comme d’autres secteurs été frappée de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus.

Avec Reuters



Source link